posté le 04-08-2018 à 19:46:55

Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts !

Depuis le 10 juillet date de mon dernier billet, de l'eau a coulé sous les ponts comme on dit par chez nous. Déjà, depuis le mois de juin ça ne va pas fort. Entre-temps, j'ai passé des scanners puis IRM. J'ai fait un séjour à l'hôpital en passant par les urgences pour insuffisance respiratoire. En fait, j'ai une  corde vocale paralysée ainsi que la partie droite du larynx. Bref, pas la peine de vous faire un dessin, je commence un traitement la semaine prochaine. Je vais devenir chauve, mais ce n'est pas trop grave... il paraît que ça repousse !

Bien amicalement à tous.

Maritxan

PS: Déjà, je n'étais pas très présente sur mon blog, vous ne remarquerez donc aucune différence.  

 

 


Commentaires

 

1. MarioMusique  le 13-08-2018 à 07:48:43  (site)

Est-ce que tu as commencé les traitements ? Combien de temps tout cela va durer ?

Pour garder le moral, je te signale que j'ai commencé à remettre de la musique là-bas.

2. Maritxan  le 13-08-2018 à 20:13:07  (site)

@MarioMusique:
J'ai commencé mon traitement aujourd'hui (chimio+ rayons) pour 4 jours. Ensuite, j'ai 3 semaines de rayons seuls. Un programme de cinq semaines a été mis en place... après je ne sais pas.
J'ai vu que tu as repris l'édition de ton blog musique. En effet, c'est bon pour garder le moral ! Sourire1 Merci camarade Mario !

3. MarioMusique  le 17-08-2018 à 18:54:28  (site)

La première étape est terminée (ou achève) : comment te portes-tu ?

 
 
 
posté le 10-07-2018 à 14:18:38

Mon poussin bleu

À une époque,  j'appelais ma petite voisine de palier "mon poussin bleu". C'était une  blonde aux yeux bleus de deux ans, malicieuse et vive. À quatre ans, ce surnom affectueux commença à lui poser question. Un jour, elle m'interpella en fronçant les sourcils.

- Ça n'existe pas un poussin bleu... alors, pourquoi tu m'appelles comme ça ?
Surprise par sa réaction, une phrase
d'Antoine de Saint Exupéry dans "Le petit prince" me vint à l'esprit.

- Je l'ai inventé pour toi, parce que tu es unique !
 

Je m'attendais à une autre série de questions, mais il n'en fut rien. Ma réponse parut la satisfaire, son visage  s'éclaira d'un large sourire et elle s'exclama d'un ton jovial...

- Tu peux continuer à m'appeler comme ça aussi longtemps que tu voudras !

J'en avais conclu que lorsque l'on est enfant, se sentir unique est valorisant, mais lorsque l'on devient "grand", être  unique ne veut plus dire grand-chose... la mode est passée par là.

 


Commentaires

 

1. Marioromans  le 10-07-2018 à 19:14:36  (site)

Tu philosophes, bergère.

2. Maritxan  le 11-07-2018 à 00:03:11  (site)

@Marioromans:
Ça m'arrive parfois, sans même m'en rendre compte. Je fouille dans mes notes, du temps où je couchais sur le papier tout ce qui sortait de l'ordinaire…

édité le 11-07-2018 à 00:06:58

3. Marioromans  le 11-07-2018 à 05:43:56  (site)

C'est ce qu'il faut. Parfois, on pense ne pas oublier une chose et le lendemain, on ne s'en souvient plus..

Pour mes romans, il y a le plan et j'y ajoute la moindre petite chose à laquelle je pense, pour ne pas oublier. J'ai des témoignages de ceci. Quand je participais aux salons du livre, j'apportais toujours quelques une de ces feuilles et je les montrais aux gens, qui se sentaient étonnés de cette méthode.

Pour la musique, depuis que j'ai un ordinateur, j'ai un fichier thématique. Ex : chansons sur les trains, chansons sur les saisons, etc. sans oublier mon fichier de chansons en reprise. Je me sers de ce fichier pour les envois musicaux, mais il m'arrive de trouver d'autres idées. Hop, j'ajoute dans la liste.

J'avais fait la même chose pour mon mémoire de maîtrise et la thèse de doctorat, si bien que j'avais l'impression de construire un tableau avec les pièces d'un puzzle. .

4. Marioromans  le 11-07-2018 à 06:24:41  (site)

Je reviens. Pour illustrer ceci, j'ai mis un exemple sur mon site de romancier.
Si tu as lu Gros-Nez le quêteux, c'est exactement le même type de plan que j'ai élaboré.

5. Maritxan  le 11-07-2018 à 13:09:40  (site)

@Marioromans:
Pas encore lu "Gros-Nez le quêteux", j'ai commencé par lire "Le pain de Guillaume"… suis peut-être pas dans la bonne chronologie.
Il n'est déjà pas évident de se rappeler d'un fait réel quelques années plus tard… alors ce qui sort de l'imaginaire, hein ! Personnellement, j'ai un calepin dans ma table de nuit pour noter mes pensées, idées, souvenirs, rêves… Avant d'employer cette méthode, je me suis fait avoir plusieurs fois. J'étais persuadée que le lendemain je me rappellerais une phrase courte, un mot… ça ne marche pas, comme tu le fais remarquer

6. zyla  le 19-07-2018 à 10:02:35  (site)

Bonjour et merci pour la visite!
oui j'adore ce que fait Jacek Yerka! je l'ai découvert il y a 2 ans environ!
un peu de rêve est ce dont on a besoin en ce moment!

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article